Bibliothèques et bibliothécaires dans Wikipédia

La publication d’un article que j’ai co-écrit avec Olivier Morand, conservateur du fonds ancien de la bibliothèque d’Orléans, pour le Bulletin des bibliothèques de France me donne l’occasion de revenir sur la question de la représentation des sciences de l’information et des bibliothèques dans la Wikipédia francophone.

Notre corpus de départ, d’environ 600 articles, repose sur le contenu du portail Sciences de l’information et des bibliothèques. Nous avons entièrement dépouillé ce portail afin de nous constituer une base de données comprenant pour chaque article un certain nombre de renseignements qui nous avaient semblé pertinents :
*poids de la page ;
*date de création ;
*année avec le maximum de modifications ;
*poids de la page de discussion liée ;
*nombre de contributions (dont modifications mineures) sur la page
*nombre de contributeurs uniques ;
*nombre de notes de bas de page ;
*nombre de références citées en bibliographie ;
*évaluation et avancement dans le cadre du projet Wikipédia 1.0 ;

La constitution de cette base a permis une première analyse, approfondie par un traitement statistique des données dans le logiciel « R » : quelques figures significatives sont données dans l’article.

Je ne mentionnerai ici que quelques idées :

Au sujet de Wikipédia en général
*le travail collaboratif semble fonctionner dans la mesure où il existe une corrélation nette entre nombre de contributeurs (et nombre de contributions) et qualité de l’article

Au sujet des bibliothèques
*les articles sont dans l’ensemble de qualité assez faible, courts, franco-centrés, manquant de références fiables
*peu de personnes contribuent sur ces articles – d’où leur piètre qualité. Une communauté – souhaitable – de bibliothécaires wikipédiens n’a jamais vu le jour, alors qu’on aurait pu penser que ce mélange de contenu encyclopédique et de nouvelles technologie intéresse la profession
*l’absence totale d’article est rare mais des manques criants demeurent
*cette sous-représentation des bibliothécaires est dommageable dans la mesure où les valeurs et références de la profession sont mal comprises par la communauté des wikipédiens

Je suis sans doute trop allusif, mais pour les développements, les démonstrations et les exemples, je me permets de vous renvoyer à l’article lui-même.

PS : Je remercie encore ici Marie-Alice Gariel, doctorante en neurosciences à Lyon et Amsterdam, qui a bien voulu quitter ses matrices de connexions entre les aires du cortex pour nous faire profiter de son excellente connaissance du Logiciel R et réaliser les graphiques dont nous avions besoin, à partir de nos données.

3 Responses to “Bibliothèques et bibliothécaires dans Wikipédia”


  1. 1 Les Martiens 26 juillet 2009 à 08:00

    Ah !…

    …Je me demandais aussi d’où te venait cette science de R… Pas possible que tu l’aies retenue des cours d’A. G. de première année… 😉

    • 2 calimaq 27 juillet 2009 à 08:14

      Bonjour,

      Ne penses-tu pas que l’intérêt assez faible manifesté par les professionnels pour le portail « Sciences de l’Information et Bibliothèques » de Wikipédia vient du fait qu’il existe d’autres outils wiki, et notamment Bibliopedia, qui rencontrent de leur côté un certain succès ?

      Cette alternative constitue à mon sens une vraie question, car les contributions des bibliothécaires seraient plus visibles bien sûr dans Wikipédia, mais il me semble plus « naturel » de se tourner vers Bibiopedia, surtout que ses contenus commencent à acquérir une certaine consistance.

      Pour ma part, je me suis déjà posé cette question et pour l’instant, j’ai choisi de contribuer à Bibliopedia.

  2. 3 RM 27 juillet 2009 à 13:14

    >Les Martiens : Je n’ai pas retenu assez choses des cours d’A.G. pour taper seul les lignes de commande, mais tout de même assez pour savoir ce qu’on peut/doit faire… et faire bosser les gentilles statisticiennes/programmatrices. Rien que pour cela, ces cours étaient précieux.

    >Calimaq : Si, certainement, tu as raison. Si mes souvenirs sont exacts, Bibliopedia est une sorte de fork du projet SIB. La personne qui s’en occupe avait commencé à mettre le contenu dans WP mais, comme il s’agissait de contenu pratique et non encyclopédique, il a fini par créer un outil dédié.
    Les deux outils remplissent donc des missions différentes et je ne pense pas qu’ils soient exclusifs l’un de l’autre.
    Par ailleurs, même s’il est normal qu’une profession possède ses outils, il faut faire une distinction entre pratiques internes (professionnelles) et pratiques à destination du public – il ne faut pas perdre de vue les pratiques des personnes que l’on sert. WP est le 7e site le plus visité au monde ; Bibliopédia est combien ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




juillet 2009
L M M J V S D
« Juin   Août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

%d blogueurs aiment cette page :