Mort aux voleurs de livre !

C’est en tout ce que laisse entendre ce gribouillis (fin XVIIIe s. ?) trouvé au hasard d’une page de garde de livre ancien.

Videsne Pierrot pendu
Qui hunc librum n’a pas rendu ?
Si Pierrot reddidisset
Pendu non fuisset !
Sed quia non reddidit
Pendu fuit…

[Excellent moyen de réviser sa concordance des temps en latin en même temps…]

À glisser entre les pages des livres que vous prêtez à un ami…

Publicités
Cette entrée a été publiée le 30 janvier 2012 à 22:48 et est classée dans Constitution des collections, Droit et bibliothèques, Relation au lecteur. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

2 réflexions sur “Mort aux voleurs de livre !

  1. C’est excellent ! Belle trouvaille !

  2. Oui, très beau, très intéressant: merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :