Pourquoi écrire ce blog ?

Ce site n’est que le reflet de mes lectures, de mes intérêts, de mes étonnements, de mes questionnements. Il se fonde essentiellement sur une veille effectuée dans le domaine du livre ancien, des bibliothèques patrimoniales et plus largement de la conservation et du patrimoine écrit (depuis plusieurs années).

Ecrire sur un sujet permet de mettre en place ses idées, d’approfondir sa pensée et éventuellement de dialoguer avec des lecteurs. Il s’agit uniquement pour moi de faire pour les sites internet et les actualités diverses ce que je fais depuis un certain temps pour les publications papier.

Je peux y mêler quelques réflexions personnelles qui n’engagent que moi. Je ne garantis pas l’intérêt de sa lecture et il est dans mes habitudes de me tromper sur beaucoup de choses.

Mais qui va lire ça ?

Vous, apparemment. Mais personne ne vous y oblige.

Je serais en revanche heureux que d’autres professionnels des bibliothèques (ou de métiers à problématiques proches) tiennent d’autres blogs afin de croiser les informations et les analyses : la multiplication des biblioblogs dans le domaine de l’informatique documentaire ou de l’édition électronique me semble avoir été très bénéfique.

Vous ne préféreriez pas parler d’informatique documentaire, comme tout le monde ?

Ne mélangeons pas tout ! Les billets de ce blogs n’auront pas comme point commun une technique (l’informatique) mais un thème (les fonds anciens et l’histoire du livre et des bibliothèques). Je ne m’interdis donc pas de parler d’informatique dans la mesure où des innovations intéresseraient mon propos.

En revanche, je me permets de croire que ce n’est pas à la forme de dicter le contenu : il n’est pas obligatoire qu’un site internet parle d’informatique ni qu’une personne intéressée par les livres anciens vive hors du monde actuel. D’ailleurs, l’informatique n’est pas une fin en soi, elle est un moyen au service de fins à déterminer. L’une de ces fins (il en est d’autres) – à mon humble avis – est la conservation et l’étude du patrimoine écrit ainsi que sa diffusion et sa vulgarisation.

Mais je lis avec attention et grand intérêt la plupart des blogs de bibliogeeks (et il m’arrive même de lire BashFR…).

Pourquoi « à la Toison d’or » ?

Cela fait référence à l’enseigne de l’imprimeur-libraire Jean Camusat, que reprend pendant quelques années son gendre Pierre Le Petit.

Le premier est l’imprimeur de l’Académie française qui vient d’être créée, le second publie notamment des textes jansénistes.

Tous deux marquent l’histoire de l’imprimerie parisienne du XVIIe siècle.

Marque des imprimeurs-libraires Jean Camusat et son gendre Pierre Le Petit, représentant Jason qui décroche la Toison d'Or

Marque des imprimeur-libraires Jean Camusat et son gendre Pierre Le Petit, représentant Jason qui décroche la Toison d'Or


1 Response to “Présentation”


  1. 1 Ahmed Merdaoui 31 décembre 2011 à 07:52

    Salamaleikoum,

    Votre blog est très bien fait. Je le lis depuis des mois. Vraiment les informations sont très intéressantes, bien que je ne travaille pas dans le monde des bibliothèques, mais dans celui de la psychiatrie.

    Ahmed Merdaoui, Docteur en médecine


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




février 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

%d blogueurs aiment cette page :