Faut-il diffuser le buzz ?

Une question se pose pour une personne bloggant depuis peu telle que moi : de quoi faut-il parler ? Les sujets doivent-ils refléter des intérêts purement personnels ? Doit-on nécessairement sacrifier aux grandes annonces et relayer les communiqués des grandes bibliothèques mondiales ? Pire, quand les médias se mettent à parler de choses tout à fait sans importance, faut-il en parler ? les taire au risque de passer pour dédaigneux ? en tirer une analyse en les prenant de biais ?

La question se pose à propos d’une étrange affaire. Etrange car très relayée alors que son importance semble minime. Celle des « too high up books » de la Bodléienne.

Résumons. Comme dans la plupart des bibliothèques, certains livres de la Bibliothèque bodléienne d’Oxford (plus précisément dans la salle de lecture « Duke Humfrey ») sont placés en hauteur. Il faut donc utiliser des échelles pour les obtenir. Or, la commission de sécurité de la bibliothèque a décidé que cela constituait un danger pour les lecteurs.

Décision certes étrange mais pas forcément stupide. En tout cas, rien ne permet a priori de prendre position sur cette décision : je ne connais pas les règles de sécurité britanniques ni l’état des échelles de la Bodléienne. Personne n’explique d’ailleurs ce qui était dangereux ni si le remplacement des échelles par des escabeaux résoudrait le problème. Il semble en tout cas que l’incident soit ponctuel puisque des instructions de la commission de sécurité doivent apparemment être prochainement données.

Plus étrange encore, toute cette agitation un peu floue semble ne reposer que sur une seule demande de livre : un étudiant de 21 ans qui voulait consulter un ouvrage du XVIIe siècle et qu’on a dû rediriger vers un autre exemplaire, à Londres.

Bref, much ado about nothing.

Faut-il alors parler de ce genre d’affaires ?

Trop tard…

Sources : Dailymail ; Oxfordmail ; Telegraph ; Actualitté.

4 Responses to “Faut-il diffuser le buzz ?”


  1. 1 Séverin von K. 14 mai 2009 à 11:43

    Boh, pour qui a contemplé la bibliothèque de l’ENC depuis le haut de ses échelles à roulettes modèle 1924, c’est de la petite bière, ça…

  2. 2 Mandarin farfelu 14 mai 2009 à 16:51

    Zut ! Séverin von K. m’a grillé la politesse… Je voulais justement poser la question des échelles de l’Ecole de Chartres (sic ! c’est ainsi que s’exprimaient les gardiens du Centre Beaubourg à l’époque glorieuse où j’allais avec quelques chartistes de 4e année y apprendre l’indexation et autres joyeusetés).

    Mandarin farfelu

  3. 3 alatoisondor 14 mai 2009 à 21:13

    Quand j’y étais, j’avais entendu dire qu’ils avaient eu comme projet de faire des échelles avec un pied plus court que l’autre pour les installer dans les escaliers et que seul le menuisier avait osé s’y opposer. Je ne sais pas si c’est une légende, je demanderai à Isabelle à l’occasion…

    Tu avais entendu parler de cela, Séverin ?

    • 4 Séverin von K. 15 mai 2009 à 09:00

      Hum, ça ne me dit rien mais ça ne m’étonnerait qu’à moitié. Ce que je me demande, c’est si la bibliothèque n’aura pas un peu perdu de son âme quand elle sera installée à Richelieu, si on ne récupère pas ces vieilles échelles et ces rayonnages polis par le temps…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




mai 2009
L M M J V S D
    Juin »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

%d blogueurs aiment cette page :